Le négociateur Heartfulness – 7ème partie – Le mental – toujours en train de penser et de créer sa version de la réalité

Le négociateur Heartfulness - 7ème partie - Le mental – toujours en train de penser et de créer sa version de la réalité

Dans les six articles précédents, RAVI VENKATESAN décrivait les sentiments et les émotions qui agitent le cœur, ainsi que le rôle que jouent notre ego et notre intellect dans les négociations. Dans cet article, nous allons découvrir le rôle qu’y tient notre mental, la tendance à la dispersion qui fait partie de sa nature, et la façon de le canaliser pour obtenir de meilleurs résultats.

Depuis la nuit des temps le mental a fait l’objet d’études et a suscité notre curiosité. Wikipedia définit la psychologie comme la science des comportements et de l’esprit, ce qui comprend les phénomènes conscients et inconscients, ainsi que les sentiments. Le mental et le cœur ne sont pas deux choses distinctes, mais plutôt les deux extrémités d’un spectre. Dans notre dernier article, nous avons décrit le mental comme un des éléments subtils, ou non physiques, qui néanmoins font partie de nous. Le mental ne possède aucune sorte de « boussole morale ». Celle-ci vient du « cœur ». Ainsi notre mental peut nous aider à projeter un crime odieux, en programmant chaque étape et chaque détail, tout comme il peut nous aider à planifier la construction d’un orphelinat. C’est pourquoi les négociateurs Heartfulness utilisent toujours le cœur pour diriger ou guider le mental.

À notre époque, la partie consciente de notre mental est souvent dans un état de dispersion, de non-focalisation, et le taux d’efficacité de son fonctionnement est très faible. Les causes en sont multiples: les téléphones cellulaires, la télévision, les envies de toutes sortes, le stress, l’angoisse, etc. Chez beaucoup d’entre nous, l’état habituel du mental est un vagabondage non régulé, avec des idées et des pensées qui surgissent sans cesse. Nous sommes nombreux à faire porter la responsabilité de cette absence de paix et de calme à notre mental. J’entends souvent ce genre de phrases:

« Si seulement je pouvais stopper mon mental pendant quelques minutes, comme je me sentirais mieux, mais il n’arrête jamais! » Beaucoup de gens n’arrivent pas à dormir la nuit à cause de ce mental hyperactif, ce qui entraîne également des problèmes de santé.

Pendant les négociations, une personne dont l’esprit vagabonde sera distraite par les réflexions et les pensées qui lui viennent. Elle risque de laisser échapper des détails importants et de prendre des décisions sur la base d’idées qui ont déformé la réalité. Pour mieux comprendre ce processus, prenons ce scénario de négociation entre Chris, un jeune pianiste, et Julien, responsable de la découverte et du lancement d’artistes chez CoolRecords, une maison de disques bien connue.

Chris va enregistrer son premier album avec CoolRecords, et il en négocie la production avec Julien.

JULIEN: Chris, nous sommes ravis d’enregistrer votre premier album. Vous devez être très heureux de faire cette expérience.

[Chris pense in petto : comme c’est mon premier album, il va vouloir baisser les droits d’auteur. Je ne vais pas me laisser faire.]

CHRIS: Bonjour Julien, je suis heureux moi aussi, mais même si c’est mon premier album, j’ai déjà eu des échanges avec plusieurs maisons de disques et je sais comment ça se passe.

JULIEN: Tant mieux, ça facilitera l’ensemble de la procédure. Nous avons d’abord quelques suggestions à vous faire sur le contenu de l’album.

[Chris, toujours préoccupé par l’idée d’être exploité, manque la première partie de ce qu’a dit Julien et n’entend que la deuxième phrase.]

CHRIS: Des suggestions? Mais pourquoi? Je suis assez satisfait du contenu tel qu’il est et je ne veux pas qu’on touche à la partie créative.

JULIEN: Chris, votre façon d’aborder les choses me déplaît. Nous avons le droit de suggérer des changements de contenu pour faciliter la commercialisation. N’oublions pas que c’est votre premier album.

[Chris commence à craindre de perdre son contrat et se dit qu’il vaut mieux changer son fusil d’épaule.]

CHRIS: Je suis désolé. Je suis prêt à faire tous les changements que vous jugerez nécessaires.

JULIEN: Pas besoin de vous excuser, il faut juste que vous compreniez comment on travaille chez nous. Pas de souci, tout se passera bien.

Ce qui vient de se dérouler est très fréquent. Le mental de Chris a émis plusieurs fausses hypothèses au cours de cette négociation toute simple. Julien n’avait aucunement l’intention de discuter des droits d’auteur et des aspects commerciaux, contrairement à ce que Chris a supposé. Julien n’envisageait pas davantage de profiter du fait qu’il s’agissait du premier album de Chris, même si celui-ci a imaginé qu’il le ferait. Du fait de toutes ces pensées qui lui flottaient dans la tête, Chris n’a pas prêté suffisamment attention à ce que Julien lui communiquait.

Quelques conseils pour gérer votre mental au cours de négociations Heartfulness:

• Soyez attentif aux idées et aux pensées qui vous viennent: sont-elles conformes à la réalité ou de pures inventions?

• Clarifiez votre mental avant toute négociation. La méditation Heartfulness peut beaucoup vous aider à cet égard. 15 minutes de méditation suffisent à éclaircir les idées et vous amener à un état de calme.
• Concentrez-vous sur le présent. Le mental a tendance à vagabonder dans le passé et le futur. Le ramener dans le présent vous permet d’enregistrer toutes les informations pertinentes, de prendre les meilleures décisions et de négocier avec efficacité.

• En cas de doute, référez-vous toujours au cœur. Le mental n’a pas de boussole morale, alors que le cœur vous donnera toujours le  bon signal, la bonne réponse. Pour l’entendre, il suffit de faire une pause, de plonger profondément en vous-même et de laisser la réponse émerger de façon naturelle.

Dans le prochain article, nous résumerons tout ce que nous avons appris jusqu’à présent, et ferons une liste de contrôle facile à utiliser pour mener des négociations pleines de cœur. D’ici là, bonne chance dans la régulation de votre mental ! Guidez-le avec le cœur!

Share

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *