Vivre avec les nouveaux enfants

Vivre avec les nouveaux enfants

J’ai vu au fil des ans le nombre d’enfants pour lesquels on posait un diagnostic de TDAH ou d’autisme monter en flèche.

TERRAN DAILY cherche à comprendre les raisons de l’augmentation de ces diagnostics. Le problème est-il vraiment chez les enfants ?

Avez-vous remarqué combien d’enfants sont considérés aujourd’hui comme difficiles ou ayant des besoins particuliers ? Moi, ça m’a frappée. Ergothérapeute depuis trente ans, j’ai vu au fil des ans le nombre d’enfants pour lesquels on posait un diagnostic de TDAH ou d’autisme monter en flèche. Et même en l’absence de ces diagnostics, j’ai rencontré un nombre croissant d’enfants dotés d’une volonté extrêmement forte, d’un tempérament rêveur ou explosif, avec des idées bien arrêtées sur ce qu’ils aiment ou n’aiment pas, ce qu’ils feront ou ne feront pas. Ils ont de grandes difficultés à entrer dans le moule de l’éducation traditionnelle et à s’adapter à la vie d’une famille où les parents travaillent. J’ai élevé un de ces enfants et je suis maintenant grandmère d’un autre.

D’où viennent tous ces enfants et pourquoi sont-ils comme ça ? J’ai entendu plusieurs théories à ce sujet. Certains affirment que cette «épidémie» est causée par toutes les toxines que nous absorbons dans l’air pollué, l’eau, la nourriture, les médicaments, les produits cosmétiques et les détergents. En 2009, le Centre Américain de Contrôle des Maladies a publié un rapport indiquant que plus de 75 substances chimiques toxiques avaient été détectées dans le sang et l’urine de personnes testées.

Selon une autre théorie, les problèmes de nos enfants viendraient de la pollution électromagnétique produite par les lignes à haute tension, les téléphones mobiles, les antennes des réseaux téléphoniques, le Wi-Fi, les fours micro-ondes, etc. D’autres postulent que regarder la télévision au cours des trois premières années de la formation du cerveau prédispose au TDAH car le cerveau s’habitue à la succession d’images TV en rafale et ne supporte plus le rythme plus lent de la vie ordinaire.

Un article de la revue américaine Psychology Today intitulé «Pourquoi les enfants français n’ont pas de TDAH» suggère que c’est l’effondrement des valeurs traditionnelles familiales et de la discipline qui serait la clé de l’augmentation exponentielle de ces troubles. Dans le TED talk le plus regardé de tous les temps «Les écoles tuent-elles la créativité ? » l’éducateur anglais Sir Ken Robinson aborde la question sous un autre angle. Pour lui, nos écoles fonctionnent selon un modèle éducatif d’un autre âge où l’on formate les élèves. Elles ne préparent pas les enfants d’aujourd’hui à vivre dans un monde qui explose d’informations, de créativité et de nouveaux points de vue sur la réalité. Ils font tout simplement voler en éclat les moules qui ne leur correspondent plus, ce qui nous obligera à trouver de nouvelles voies. Ils nous invitent au changement.

Une autre théorie, de tendance ésotérique, parle d’une vague d’«enfants des étoiles» venus d’autres mondes, ou d’autres dimensions, pour ouvrir la voie à une conscience nouvelle pour le bien de toute l’humanité. Ces enfants des étoiles sont répartis en trois groupes :

Les enfants indigo, nés pour la plupart entre 1970 et 1990 – mais certains sont déjà venus plus tôt en éclaireurs. Ces enfants intelligents et talentueux sont des esprits guerriers, dotés d’une grande intégrité et d’une détermination sans faille, et qui ne tolèrent ni la malhonnêteté ni la manipulation. Ils se battront pour ce qui leur semble juste et ne se soumettront pas à des demandes autoritaires dépourvues de sens à leurs yeux.

Toute tentative de contraindre ces enfants se transformera en rapport de force. Leur rôle dans notre processus d’évolution est de briser les anciens systèmes devenus obsolètes. Ces enfants s’ennuient facilement lorsqu’on leur demande de faire quelque chose qui ne les inspire ou ne les intéresse pas, d’où l’étiquette TDAH qu’on leur colle souvent.

Les enfants cristal, nés principalement entre 1990 et 2010. Ce sont des enfants plus paisibles, souvent reconnaissables à leurs grands yeux expressifs et à leur tendance à regarder intensément et longuement les gens, emmagasinant silencieusement les informations. Ces enfants commencent généralement à parler bien plus tard que les autres en raison de leurs pouvoirs télépathiques, de sorte qu’on peut les diagnostiquer à tort comme autistes. Ils ont également une très forte énergie et reçoivent parfois le faux diagnostic de TDAH. Les enfants cristal détestent les environnements disharmonieux ou hyper stimulants et peuvent faire des caprices si on les contraint à rester dans de telles situations. Ils sont artistes, musiciens, ils aiment la nature et manifestent souvent un intérêt particulier pour les pierres et les cristaux.

Les enfants arc-en-ciel, nés après 2000. Ce sont les enfants des étoiles les plus récents et les moins nombreux. Ce sont des enfants au cœur ouvert, nés dans le but d’aimer et de servir. Ils sont souvent dotés de pouvoirs de guérison et d’une créativité passionnée. Ces enfants sont totalement dépourvus de peur et donnent de l’affection à tous les êtres vivants de manière égale. Ils ont une très haute énergie, une personnalité forte et peuvent sembler impatients car ils ne sont pas habitués à ce monde où les gens ne manifestent pas immédiatement leurs pensées et leurs besoins.

Je suis certaine que toutes ces théories représentent les pièces du puzzle. Avec laquelle entrez-vous en résonance ? Pour ma part, c’est celle des enfants des étoiles. Je me souviens d’avoir ressenti très jeune un appel pour contribuer d’une certaine façon à l’émergence d’une nouvelle ère, et je trouve inspirant d’imaginer une grande vague d’êtres venus au monde dans ce but. Dieu sait si nous en avons besoin!

Je ne suis pas sûre que les enfants indigo, cristal et arc-en-ciel soient si clairement différenciés, ou que ce soit les seuls types d’enfants. Mais ce que je sais, c’est que beaucoup d’enfants sont différents de nos jours et que ces nouveaux enfants doivent être traités avec respect, humour, de façon ludique et avec une grande présence. Ils doivent savoir que nous sommes avec eux, prêts à les aider à atteindre les buts qui ont du sens pour eux. Ils réagissent positivement à l’inspiration et à une guidance affectueuse, mais pas au contrôle arbitraire. Sinon gare aux conflits!

Pour en savoir plus
1. Exposure to environmental toxins linked to autism incidence rates, site web de Medical News Today : http:// www.medicalnewstoday.com/articles/274088.php.
2. Health Effects of Electromagnetic Fields, vidéo avec le Professeur Olle Johansson, https://www.youtube.com/ watch?v=mN1nl9GNpUU.
3. Losey, M. 2007. The Children of Now… EVOLUTION, Career Press, USA.
4. Wedge, M. 2012. ‘Why French kids don’t have ADHD’, Psychology Today: https://www.psychologytoday.com/blog/suffer-the-children/201203/ why-french-kids-dont-have-adhd.
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *